Organo

Organo m’a touchée en plein cœur.
Je savais que ce voyage allait être une grande aventure, mais je n’imaginais pas à quel point j’allais être touchée, et troublée par cette expérience. Un bouquet d’émotion, une très belle histoire.
Et cette histoire commence avec 6 belles rencontres. La première avec Cathy et Feu, que je connais depuis 2007, et sans qui tout cela ne serait peut-être pas arrivé. Ensuite Janis, que je n’avais pas revue depuis deux ans pratiquement, Haiku que je n’avais jamais vu en vrai, et qui descendait sur Bordeaux spécialement pour Organo ! Mais aussi la rencontre avec Humax (je n’avais pas de badge pour lui, alors on s’est fait de gros « hugs »). Et enfin, Philippe Faure avec qui j’ai eu grand plaisir de travailler pour la Biennale.

C’était ma première expo, ma première expérience dans l’Art contemporain pour de vrai. Et très naïvement, je n’avais pas vraiment imaginé tout ça. Ma collaboration avec Philippe s’est faite très naturellement, presque sous forme de jeu, mais je ne mesurais pas sur le moment l’importance de ce travail, et comment celui-ci allait être présenté, ni même comment il allait être perçu par le public.

OrganoOrgano

C’était très étrange de se regarder de cette façon, tout en étant anonyme, je ne voulais pas que Philippe me présente ou me dévoile. Garder une certaine forme de mystère, de distance, même si cela me donnait une étrange impression d’être absente et pourtant si importante, si essentielle.
On a beaucoup discuté entre nous, beaucoup échangé, et je me suis rendue compte que nous autres utilisateurs du metaverse Second Life®, nous étions bien plus des avatars, bien plus que des pixels ou des objets. Bien plus qu’un placebo vendu à deux euros (en référence à l’étude – installation d’Alice Raymond et Alexandre Roudeix), le cachet étant censé nous changer en avatar …
Et quand Philippe Faure parle de « zapping identitaire » pour expliquer sa vidéo « Artefact », de mon coté je me sentais presque en plein strip-tease, sentiment renforcé aussi par son installation. Un tout petit écran forçant le spectateur à vraiment s’approcher, comme s’il regardait à travers un trou de serrure. Chaque tenues, chaque formes étant liées à une histoire, à des émotions, des souvenirs, liées parfois à des rencontres, se dévoiler comme ça, même sous forme de grillage, cela parlait beaucoup de moi.
J’ai toujours considéré Ève comme une extension de mon moi, l’expression sans filtre de ma pensée, de mon caractère, ma sublime incarnation.

Et malgré ce sentiment troublant, je ne regrette absolument rien. Ce long weekend à Bordeaux, avec toutes ces rencontres, ces sourires, toute cette aventure fut un formidable cadeau. Cette expérience fait partie de ma vie. Et j’en suis vraiment très fière !
***
Pour terminer, juste quelques mots sur la biennale, que j’ai adoré, même si je n’ai pas pris beaucoup de photos, me focalisant très égoïstement sur l’installation de Philippe Faure. Concert, conférence, tout était génial et parfois très perturbant comme la performance « Transfiguration » d’Olivier de Sagazan.
Seul bémol, le temps glacial, et le plat mexicain, roucou ou mole, je ne me souviens plus, mon estomac lui s’en souviendra …

>>> Plus de photo sur le Facebook de Nathalie Kaid
***
Un grand Merci à Totoch Prod, merci pour votre accueil, et votre incroyable travail !
Merci Philippe pour ta gentillesse, je suis très heureuse d’avoir pu travailler avec toi.
Merci Cathy et Feu pour votre générosité, je vous embrasse très fort (et aussi les petits chats) (sauf celui qui s’est lâché sur mon lit)
Bisous Janis, Bisous Haiku.
Bisous Humax, merci d’être venu nous rendre visite :p
J’espère vous revoir tous très vite ! Bisous à tous !

eve

Publicités

2 réflexions au sujet de « Organo »

  1. Ca fait plaisir de te lire et de ressentir tout ce que tu as du vivre, Eve 🙂
    Pffff, impossible cette année d’y aller mais je ne raterai sous aucun prétexte la prochaine édition 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s