AVENUE n°60

Cela fait plus d’un an maintenant que je travaille pour AVENUE, et jamais je n’ai autant souffert pour composer mes deux nouveaux reportages. Peut-être parce qu’il s’agit de deux régions Roleplay, peut-être aussi parce que je suis arrivée comme un tourbillon.
« WonderWoman » c’est le petit nom que me donne la CEO Rusch Raymaker, c’est vrai que j’en dépense de l’énergie pour accomplir mes « visions », à chaque sujet je m’empare du lieu, je veux tellement bien faire, je crois toujours que tout est possible.
Mais cette fois, mon imaginaire a du se plier à quelques règles, et à quelques murs, tout n’est pas possible avec tout le monde…
Je ne vous raconterais pas ici les drama, les menaces, et les insultes. La personne qui m’a imposé tant de haine, ne vaut aucune tribune.
De ces deux reportages je ne retiendrais qu’une seule chose, une formidable entraide ! Un mal pour un bien finalement, car jamais autant de personne ne se sont mobilisés pour m’aider. Et jamais je n’y serais arrivée sans vous tous !
Au mur d’obstacle, j’aimerais faire un mur de merci à toutes celles et ceux, models, proprio, ami(e)s ou badauds qui se joint à mes séances photos. Car lorsque vous feuillèterez  le magazine, vous verrez une photo de groupe, nous sommes 27. Cette photo a nécessité plusieurs heures, tant sur la préparation que pendant la réalisation.
Merci infiniment à Sothis, Patty, Devlink, Antonia, Athora, Milie, Bluesean, Sasha, Kelty, Tim, Casja, Carley, Draakje, Elisa78, Éloïse, Erik, Ethan, Hikaru, Karlsten, Lourdes, Meimei, Chevia, Rusch, Salvatore, Siouxie,  Lawrence, Mollie et Max. Une longue liste, j’espère n’oublier personne.

***

>>> AVENUE Magazine n°60 : The Object of a proposition
« The Chamber Society » est un roleplay vraiment riche, esthétique, cinématographique également. Comment ne pas penser au sulfureux film « Eyes Wide Shut », et à ces scènes de bals masqués. Un roleplay pour adultes raffinés.

***

>>> AVENUE Magazine n°60 : The realm of Asgard
Le deuxième roleplay est dans un style vraiment différent, c’est un roleplay Vikings. Pour ce reportage, le plus dur était de suivre l’évolution du lieu, entre déménagement et reconstruction. Au final, la sim est vraiment magnifique, et ses résidents très accueillants malgré leurs looks de barbares ^^
***
Maintenant, je vais me faire plus calme, je ne serais pas dans le prochain magazine ni pour le suivant. Beaucoup de choses vont changer dans ma vie, à commencer par un déménagement, donc je serais silencieuse chez AVENUE. Vous serez patients, j’en suis sure !

4 thoughts on “AVENUE n°60

  1. Eve, chère Eve, saches que oui nous étions toutes et tous mobilisés, pour que ton projet soit parfait, enfin le plus proche de la perfection, puisque « nobody’s perfect », mais la question qui se pose est: »pourquoi nous sommes nous mobilisés, hein? je te le demande? » eh ben tout simplement parce que OUI, on t’aime, pas on t’aime bien, pas on aime bien, NON, on t’aime (ok je parle pour tout le monde mais tant pis) et ton monde, ta perception des choses, tes declics abradabrantesques (woaw) me font toujours autant délirer, alors en t’assistant comme on peut, on participe…. voilà, c est con hein? Eve, chapeau bas!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s