Quelques jours après la publication de mon premier article sur Sansar, il y a eut une mise à jour, et je dois dire que depuis le chargement est nettement plus rapide. C’est assez radical, et hyper excitant aussi, un chargement moins long c’est toujours plus agréable pour se balader quand on a un peu temps pour flâner. Du coup je flâne pas mal dans cet autre monde. D’ailleurs je poste des petites vidéos sur mon compte instagram, si ça vous intéresse. 

Alors aujourd’hui je vous propose plusieurs expériences toutes conçues par le même créateur, C3rb3rus. Je n’ai pas d’information le concernant, à la différence de Second Life, Sansar ne dispose pas encore de profil utilisateur. Donc je ne pourrais rien vous dire, si ce n’est que ses expériences sont superbes ! Tant en terme de réalisation, d’ambiance et d’effets sonores. Ce sont de vrais voyages, et je me demande comment cela doit rendre en casque vr.

*

Nous sommes en 2077, cette expérience est de loin ma préférée. C’est un quartier, il fait nuit, les néons des boutiques sont allumés, des clips sont  projetés sur des écrans, des hologrammes s’animent, il y a des clubs, des véhicules, des klaxons au loin, on dirait qu’il y a du trafic quelque part. Ah oui ! Levez les yeux, les voitures volent ! Nous sommes dans le futur et c’est impressionnant.

2077

Visiter 2077

*

Qu’est-ce-que l’éternité ?

Un mouvement sans fin, une ligne qui se perd dans l’horizon, un au delà inaccessible … je divague et je me perds sur Eternity. Devant moi un cheval au galop, une course folle, c’est une sculpture. La structure est apparemment inspirée par le courant Steampunk, tout est machine, et métal. Je m’avance et j’atteins le choeur de l’édifice, cathédrale du temps, l’orgue a été remplacé par une horloge très complexe qui s’anime par des centaines de petits mécanismes. C’est hypnotisant et effrayant. Au dessus de moi, un système avec plusieurs planètes qui tournent sans fin, au centre en guise de soleil, un cœur, encore une machine.

J’ai envie de rester pour voir si cela va s’arrêter. Je pourrais rester là … une éternité.

eternity

Visiter Eternity

*

Ces deux voyages dans le temps ont eu raison de mon estomac, je meurs de faim. Direction ma prochaine étape, The Diner. Je m’en lèche les babines durant le chargement de la scène.

J’arrive et c’est déjà la fin de la journée, le soleil est bien bas, la lumière étrange. Sur ma droite, un panneau, je suis à … Roswell. Je la sens mal cette histoire. Devant moi le fameux Diner, je me précipite à l’intérieur pour me cacher.

Alors ce sera un menu best-of, frites, et un coca light s’il vous plait.

Décidément la lumière est vraiment étrange ici, limite un peu glauque. Et puis la serveuse est inexistante, je me demande si j’aurais en fin mon repas. Mais c’est rétro, c’est charmant.

A l’extérieur tout est d’époque, les voitures, le bus qui passe toutes les 5 minutes, et il y a un drive-in juste à coté. Je crois que ce temps me poursuit, C3rb3rus est un sorcier ! Je suis revenue dans le passé !

the diner

Visiter The Diner

*

Cette aventure prends une tournure bizarre, je saute dans l’expérience suivante, son titre ne me rassure pas davantage, Darkwood Forest. J’arrive en fermant les yeux, j’ai peur. J’entends des oiseaux qui chantent, j’entends de l’eau. J’ouvre timidement les yeux, ma bouche s’ouvre ébahie. Woah ! Une forêt géante, ou bien est-ce moi qui est minuscule. Suis-je dans le monde d’Arthur et les minimoys ?

La scène est encore en construction mais ce que je vois est magnifique, la lumière verte habille les arbres, ils sont si haut que je ne vois pas leur feuillage. On dirait un marécage, il y a des lampions qui flottent dans l’air, la végétation est luxuriante. Mais il n’y a pas que de la nature, l’espace est aussi habité, il y a des pontons, des parques, et des maisons accrochées au tronc des arbres. Je prends un ascenseur qui m’amène justement dans une de ces petites demeures. C’est un vrai paradis !

darkwood forest

Visiter Darkwood Forest

*

Je finis mon voyage dans le rêve et la zenitude comme disait Ségolène. Direction le Floating Temple. Bon, à l’arrivée une pancarte me dit « keep out » , et des crânes d’avatars humains trônent sur les ponts de bois, sympa. La zenitude ça se mérite ici, et puis il ne faut pas avoir le vertige.

C’est haut, mais c’est beau.

Les rochers flottent dans l’air, on dirait le film Avatar de Spielberg. Je vais m’assoir dans le temple et faire une petite méditation ! ahummm

floating temple

Visiter Floating Temple

*

C3rb3rus n’est pas un sorcier mais un magicien, son univers est riche, et ses expériences sont à visiter !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.