C’était comme si le temps s’était arrêté, l’espace d’un instant j’ai rêvé que la guerre était finie. Je croyais entendre le clairon à travers le désert, chanter un air d’armistice, j’entendais les hourras dans le vent. Et si je fermais les yeux, je pouvais les voir tous s’embrasser, et se prendre dans leurs bras.

un instant
click to enlarge

C’était mon quatrième été loin de chez moi. C’était la seule saison, une interminable chaleur, une sécheresse destructrice. On se battait contre des hommes, mais c’est le désert qui nous tuait tous.

Music : Wind

//

//

Face Tattoo : Mad’ – combat – 75L$
Body Tattoo : Bolson – knoxx – 350L$

Hair : Tableau Vivant – megan – 299L$ NEW @ Uber

*

Top : Tee*fy – kendra – NEW

Shorts : Giz Seorn – dixie mini – 199L$
Knees : Avanti – knit warmers

Boots : Shi – caleb – brown – 350L$

*

Tank : Culco – day zero – gacha

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.