Cliquetis, cliquetis, cliquetât le cœur brulant du brasier. Tout autour que des murmures, de longs soupirs, gémissant, chantant, louant un sombre seigneur. Dans une étrange transe, des flammes en guise de partenaire, venaient faire jaillir la danse des sorcières.

Belles dans une nuit noire, elles célébraient avec leur corps séducteur, un feu plein de mystères.

Cliquetis, cliquetis, craquetèrent en chœur les magiciennes. Le brouhaha hurlant des impies s’élevait par dessus la forêt. Les chipies criaient, rigolaient, s’élançaient dans la lumière, et volaient dans les ténèbres.

Music : Caleb’s Seduction

*

Un grand Merci à mes six patientes sorcières ! ♥
Merci Taylor, Cathy, Carton, Lola, Giselle et Nola !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.