Monsieur Charlie

Je n’en croyais pas mes yeux, toute cette cohue dans la grande avenue, les dames qui couraient en rigolant, les voitures à l’arrêt, les klaxons, les reporters et leurs flash à l’unisson, c’était pour Chaplin. Monsieur Charlie qui descendait de son hôtel pour se balader, avec son chapeau Burley, sa moustache Mad’ et son costume Gabriel.
Lire la suite
Publicités